Critique du livre Girl Online de Zoe Sugg, aussitôt lu, aussitôt oublié…

Girl online marque la sortie du premier roman de la jeune femmeGirl Online, c’est surtout l’histoire d’un phénomène. La jeune auteure, Zoe Zugg était déjà célèbre, et ça bien avant la sortie de son livre. Son nom ne vous dit rien ? Et si je vous dis Zoella ? Non plus ? Zoella, c’est une youtubeuse beauté anglaise très connue dans son pays et même au niveau international.

Girl Online quand les Youtubeurs se mettent à écrire des romans

Girl online marque la sortie du premier roman de la jeune femme, un roman jeunesse où elle nous raconte l’histoire de Penny, jeune bloggeuse qui va vivre des aventures dont, je pense, rêve toutes les jeunes filles de 15 ans… Oui mais voilà, n’importe qui ne peut se clamer auteur comme cela… Déjà, après toute la polémique autour de qui a réellement écrit ce livre, on dirait que mon enthousiasme est retombé tel un soufflé. Et quand j’ai tourné la dernière page du roman, je n’ai pas été plus emballée.

Girl Online ! Quand les Youtubeurs se mettent à écrire des romans, avis livre Zoe Sugg

Girl Online, n'est pas romancière qui veut. Retour et analyse du livre de Zoe Sugg, Girl Online. Les youtubeurs et les youtubeuses se mettent à l'écritureCe n’est pas spécialement l’écriture de l’auteur qui m’a embêtée mais plutôt l’histoire en tant que tel. Penny, l’héroïne est agaçante d’égoïsme. Les événements…presque rocambolesques ne sont pas crédibles et on ne trouve aucun charme à l’histoire. L’histoire d’amour est survolée et niaise à souhait et on perd rapidement l’envie de continuer à lire le roman. Heureusement, ça se lit très vite… Mais voilà, aussitôt lu, aussitôt oublié…et c’est bien dommage !

Les youtubeurs prennent leurs plumes ?

Les youtubeurs sont maintenant de plus en plus nombreux. Nous regardons de plus en plus de vidéos et nous lisons malheureusement beaucoup moins. Et pourtant, Zoe Sugg n’est pas un cas isolé. En effet, Tout un tas de bloggeurs, bloggeurs, vineurs, vineuses et autres adeptes des réseaux sociaux se lancent dans l’aventure de l’écriture. Roman, essai, dessin, tutoriels sous forme de livre, bande dessinés les exemples ne manquent pas. Étrange donc que cette jeune génération replonge dans la rédaction, une bonne chose pour la culture et la littérature ? ça c’est un autre débat.

Article rédigé par Kim

Vous aimerez également