injustice 2 un jeu de combat à la sauce RPG qui bastonne dur sur PS4 et Xbox One

Quand les petits gars de chez Netherrealm Studios sortent un nouveau jeu vidéo, on sait d’avance que ça va castagner dur. 2 ans après l’excellent Mortal Kombat X, il était temps pour les développeurs de nous offrir une suite au mémorable Injustice : Les dieux sont parmi nous sorti en 2013. Avec un casting de choix, une histoire originale, un multivers riche et un nouveau système de loot, découvrons ensemble si Injustice 2 est à la hauteur de nos attentes. Le jeu édité par Warner Bros et Interactive Entertainment est disponible sur PS4 et Xbox One depuis le 16 mai 2017.

injustice é cinématique

ça va cogner !

Test Injustice 2, notre avis sur le nouveau jeu de baston des studios Netherrealm 

On prend les mêmes et on recommence ?

Premier point positif, Injustice 2 propose une liste de personnage riche et variée. On retrouve les indémodables de la licence DC comme Batman, Flash, Green Arrow, Superman, Green Lantern, Cyborg et même la jeune Supergirl qui fait son apparition dans ce second volet. On compte 27 personnages au total (hors DLC) dont une bonne dizaine déjà présent dans Injustice : les dieux sont parmi nous. En même temps difficile de faire un bon jeu de baston sans la crème de la crème des super héros sans parler des ennemis jurés comme le Joker, Bane, Poison Ivy, Deadshot ou bien encore Black Adam l’antagoniste de Shazam bientôt incarné à l’écran pas Dwayne Johnson.

Les indétrônables de l’univers DC sont bien présents

On pestera en revanche sur la traditionnelle politique de DLC qui laisse présager une pléiade de personnages supplémentaires à venir. D’ailleurs les grands méchants Brainiac et Darkseid ne sont pas débloqués dans le jeu, il faudra repasser à la caisse pour pouvoir les obtenir. Scandaleux vous dites ? Injustice 2 offre néanmoins, 27 personnages jouables, ce qui est plus que la moyenne des jeux de combat.

Darkseid ne sera accessible qu’à ceux qui ont précommandé le jeu, sinon il faudra repasser à la caisse

Les nouveaux personnages dans Injustice 2

Intéressons-nous donc aux petits nouveaux de la bande. Dans la famille Gotham, je demande Damian plus connu sous le nom de Robin qui vous réserve bien des surprises, on appréciera également l’arrivée de l’épouvantail. Du côté de Starling City, Black Canary la charmante épouse du célèbre Oliver Queen se fera entendre dans injustice 2 et c’est peu de le dire.

Si vous suivez la série DC Legends of Tomorrow vous serez heureux de croiser l’allumette Firestorm ainsi que Captain Cold. Les allumés de la lanterne abandonnent la lumière jaune de Sinestro pour se tourner vers l’esprit de vengeance des Red Lantern en la présence de Atrocitus et de son chat qui dégueule partout.

Blue Beetle VS Green Lantern pour un choc mémorable

Enfin, parmi les plus inattendus mais néanmoins appréciable, on note l’apparition de blue beetle et de la créature du marais j’ai nommé Swamp Thing et cheetah l’ennemie jurée de Wonder Woman également présente dans le jeu Injustice 2.

On regrettera l’absence d’un personnage de Mortal Kombat comme Scorpion dans le premier opus, petit clin d’œil du studio Netherrealm.

Un Character et level design en demi-teinte pour Injustice 2

Attardons-nous dorénavant sur la direction artistique donnée à ce jeu de baston injustice 2 et plus particulièrement à ses combattants. En effet, si certains sortent du lot d’autres manquent cruellement d’inspiration, de style, de classe. Je pense immédiatement à cette version du Joker directement inspirée du film Suicide Squad avec Jared Leto. Le résultat était catastrophique dans le film, il l’est tout autant dans injustice 2.  Harley Quinn et Deadshot affichent également de fortes ressemblances avec le film de David Ayer. On regrette donc que les développeurs ne se soient pas creusé un peu plus les méninges pour nous offrir une version alternative de ces figures emblématiques. D’autres personnages semblent avoir étaient géré à la vas vite comme Bane qui ressemble davantage à un catcheur, Green Arrow et j’en passe. Heureusement d’autres noms viennent relever la pente mais dans l’ensemble le jeu est plus lisse et moins « crade » que le titre précédent. 

Le Joker dans toute sa folie

Du côté des arènes, là aussi le résultat est en demi-teinte. On a parfois droit à des arènes avec plusieurs niveaux qui fourmillent de détails et d’objets avec lesquels interagir. Mais d’autres sont plus simplistes sans parler de celles qui s’inspirent trop du premier jeu (l’asile d’Arkham, Metropolis…). Cependant on prendra tout de même un malin plaisir à réaliser toutes les transitions d’arène qui laissent d’ailleurs parfois entrevoir d’autres personnages cultes de l’univers DC.

Un mode histoire prenant

Sans être le point névralgique du jeu, Injustice 2 se dote d’un mode histoire solide. Très scénarisé et débordant de dialogue l’aventure principales vous apprendra un peu plus sur les différents personnages du jeu. Parfaitement mise en scène, l’histoire revient régulièrement sur les querelles légendaires entre super héros, Batman VS Superman, Green Lantern VS Atrocitus, Flash VS Captain Cold et j’en passe. Le tout ne manque pas de surprise et de rebondissement. Comme d’habitude l’aventure est divisée en chapitre, vous incarnerez un personnage par chapitre et vous devrez affronter plusieurs adversaires. Même si l’histoire se tient on ressent tout de même certains ponts tirés par les cheveux pour rallier tel ou tel personnage à l’histoire. Malgré tout, Netherrealm signe ici avec Injustice 2 le meilleur mode histoire d’un jeu de combat. Côté durée de vie, il faudra compter cinq ou six heures.

Après avoir détruit Krypton, Brainac convoite le savoir de la Terre

Un multivers addictif

Dès que vous aurez bouclé l’aventure principale, vous pourrez vous tourner vers la simulation du Multivers. Ce cher Bruce Wayne utilise « l’œil » pour observer des réalités alternatives et détecter d’éventuelles anomalies. Si vous connaissez un peu la sphère DC vous savez qu’il y a plusieurs univers au sein desquels, les personnages peuvent être différents. Il faudra donc choisir une planète plus ou moins dangereuse et remplir des objectifs pour gagner des récompenses.

Le multivers offre de nombreuses possibilités, défis, objectifs, récompenses…

Le mode Multivers est extrêmement intéressant et risque de vous occuper pendant de nombreuses heures. En effet vous affrontez tout d’abord des ennemis différents, esthétiquement parlant. Un joker à casquette, une Harley Quinn avec le costume original, un green lantern jaune si si c’est possible…tout peut arriver dans le multivers. Le mode est donc riche et diversifié.

Plutôt originale cette nouvelle tenue de Batman

De plus vous devrez remplir des objectifs pour gagner des récompenses et ainsi débloquer des compétences pour vos personnages. Les objectifs sont également très variés comme effectuer 6 attaques fortes, 5 attaques aériennes… Enfin les multivers disposent bien souvent de modificateurs parfois à votre avantage comme un coéquipier qui pourra vous prêter main forte durant le combat mais ça peut être beaucoup d’autres choses, comme une pluie de bombes qui handicapera les deux combattants.

Fun, complet, riche en contenu et régulièrement mis à jour, le multivers est le meilleur mode de ce jeu injustice 2.

Loot à gogo et personnalisation maximum

Aussi bizarre que cela puisse paraitre injustice 2 se dote d’un aspect RPG plutôt poussé. Vous disposez d’une barre de progression d’XP générale mais également une progression propre à chaque personnage. On débloque donc très régulièrement des objets, crédits, et même des boîtes mères que l’on peut comparer à des coffres qu’il faudra ouvrir ou plutôt décoder dans la chambre forte de l’œil.

il faudra décoder des nombreuses boîtes mères pour mettre la main sur des équipements épiques

On retrouve là des mécaniques bien connues de nos FPS modernes comme les caisses de ravitaillement de Call Of Duty ou bien encore les coffres de Overwatch. Les loots sont bien évidemment aléatoires mais une classification bronze, argent, or, platine, diamant vous assure des équipements rares voir même épiques. Attention cependant votre personnage devra posséder le niveau nécessaire pour pouvoir s’équiper de certaines pièces.

injustice 2

La personnalisation de votre combattant préféré ne fait que commencer

Un ajout purement esthétique ? Certainement pas, et c’est d’ailleurs là que toute la notion de RPG prend son sens, une nouvelle armure peut vous octroyer plus de vie, plus de force mais diminuer votre défense et vos capacités. A vous de gérer vos personnages. A noter qu’il est possible de réaliser plusieurs panoplies afin de switcher rapidement entre plusieurs configurations de votre personnage préféré.

C’est fou comme une casquette peut vous rendre plus fort

Injustice 2 est l’un des premiers jeu de combat à pousser aussi loin la notion de loot et de RPG.

Les points positifs

  • Un casting de choix avec 27 combattants de tous les horizons DC.
  • Des combats et des arènes dynamiques
  • Un mode histoire solide avec une mise en scène et un scénario appréciable
  • Le Multivers et ses défis quotidiens
  • Un contenu Online et Offline riche, excellente durée de vie
  • Un aspect RPG et de la customisation à gogo de vos héros / Vilains
  • Une prise en main accessible à tous
  • Une VF de qualité
  • Des temps de chargement exemplaires

Les points négatifs

  • Certains personnages à la direction artistique médiocre (Joker, Bane…)
  • Ça manque d’arène et de diversité dans les décors, beaucoup de similitudes avec le premier jeu
  • Une sensation de déjà vu et de recyclage

Les supers-attaques sont toujours aussi dévastatrices

Conclusion et note 17/20

Injustice 2 propose un casting de choix avec 27 combattants alternant entre poids lourds de l’univers DC et nouveaux venus. Même si on ressent un certains recyclage du premier jeu dans les arènes et les combattants, injustice 2 se différencie par une histoire principale haletante mais surtout un mode Multivers qui risque de vous scotcher à la manette durant de nombreuses heures. Le titre de Netherrealm Studios propose également un aspect RPG très intéressant avec un nouveau système de loot et une personnalisation poussée de vos personnages. Online, injustice 2 vous tiendra en haleine avec des affrontements en ligne, des tournois et surtout la possibilité de créer ou rallier une guile (suicide squad, the league of justice, Red lanterns…). Bref, les développeurs frappent une nouvelle fois très fort avec une expérience unique, des combats dynamiques, un contenu riche et une prise en main aussi bien accessible à tous que technique. Reste à voir si le titre saura maintenir l’intérêt des joueurs face à la concurrence qui arrive très rapidement.

Article réalisé par Anthony.

Vous aimerez également