L’exorciste la série, faut-il expier les pêchés de la Fox ?

Oui vous avez bien lu, l’exorciste la série. Les scénaristes et producteurs américains semblent manquer d’idée ces derniers temps. Il est vrai que dans la décennie qui vient de s’écouler, on a fait le tour des thèmes possibles et inimaginables. Alors quand Hollywood tourne en rond, il recycle des vieilles séries comme X-files ou plus récemment MacGyver. Mais le succès n’est malheureusement pas toujours au rendez-vous alors que faire. Et si on adaptait en série des films cultes ?

l'exorciste la série

l’exorciste la série : La mode des films

Et c’est là que le drame commence : Rush Hour, Scream, l’arme fatale, Evil Dead, Timeless et j’en passe. Si certaines s’en sortent plutôt bien d’autres frisent le ridicule et l’annulation à plein nez. Vous imaginez donc la frayeur des fans lorsque la Fox a annoncé vouloir adapter le roman de William Peter Blatty en format court. Et puis comment détrôner, voir même juste rivaliser avec le film culte par excellence, l’exorciste de William Friedkin sortie en 1973.

l'exorciste la série

l’exorciste la série : Un casting efficace

C’est donc avec méfiance mais néanmoins grand intérêt que nous nous sommes penchés sur les premiers épisodes de la saison 1. La série n’a pas pour vocation de retracer avec exactitude la même histoire que celle du film. On y retrouve bien évidemment de nombreuses similitudes ainsi que le duo de prêtes que tout oppose. D’un côté un jeune prête mexicain à la foi encore vacillante interprété par Alfonso Herrera. De l’autre, un prêtre exorciste expérimenté, usé et en conflit avec les hautes autorités de l’église en raison de ces méthodes peu orthodoxes. Ce dernier est magistralement joué par Ben Daniels, qui porte à lui seul la cette adaptation épisodique.

l'exorciste la série

l’exorciste la série : Geena Davis is back

Côté distribution on retrouve également Geena Davis, que l’on n’avait pas vu dans un premier rôle aussi efficace depuis Au revoir à jamais, voir même Thelma & Louise qui remonte déjà à 1991. Si l’actrice reste convaincante dans son rôle de mère dépassé et secrète, elle l’est peut-être un peu moins visuellement parlant. Quant aux deux sœurs campées par Hannah Kasulka et Brianne Howey. Il n’y a vraiment rien à redire sur leurs jeux d’actrices. Alan Ruck endossera le rôle du père de famille au cerveau déficient, une proie facile pour le malin.

l'exorciste la série

l’exorciste la série : ça donne quoi ?

Alors l’exorciste la série est-elle à la hauteur ? Clairement c’est un grand oui. On retrouve l’atmosphère glaciale et dérangeante des premiers films. Mais aussi cette opposition dans les hautes sphères religieuses. Tous les personnages semblent renfermés un secret et on enchaine les épisodes à une vitesse folle. La trame principale tourne évidemment sur la possession d’une des deux filles de la famille Rance mais pas uniquement. On ne va pas trop vous en dévoiler…

faut-il regarder l’exorciste la série ?

Jeremy Slater, signe une adaptation impeccable grâce à un casting efficace et une excellente mise en scène. Les effets spéciaux sont plus que convaincants et les signes de possessions parfois étonnants et originaux. Reste à voir si la série parviendra à maintenir l’intérêt des spectateurs au fil des épisodes. Pour l’instant c’est plutôt bien parti. L’exorciste la série est donc à voir, on vous la recommande chaudement.

Vous aimerez également