Test Marvel Vs Capcom infinite, à la recherche des gemmes de l’infini et de l’originalité

Il y a quelques mois, nous vous proposions le test de l’excellent Ultimate Marvel Vs Capcom 3 sur PS4 et Xbox One. Aujourd’hui c’est donc au tour de Marvel Vs Capcom infinite de débarquer sur nos consoles. Disponible depuis le 19 septembre 2017, ce jeu de combat édité et développé par Capcom propose des affrontements en 2 contre 2 avec pas moins de 30 personnages. Mais ce nouvel opus parvient-il à se renouveler ?

Test Marvel Vs Capcom infinite, à la recherche des gemmes de l’infini et de l’originalité

Un casting redondant ?

Marvel vs Capcom Infinite propose un panel de 30 personnages. 15 sont directement issus des jeux vidéo de Capcom comme Ryu et Chun Lee de Street Fighter, Dante de Devil May cry et même ce gros balouard de Frank West. Les 15 autres sortent tout droit des comics de ce bon vieux Stan Lee, on retrouve donc les indétrônables Spider Man, Iron Man, Hulk, Thor, Captain America, Ghost Rider, Doctor Strange et j’en passe par paquet de dix. Seul petit hic, les jeux Marvel Vs Capcom propose toujours encore et encore le même casting et peine à se renouveler. On appréciera cependant quelque petits nouveaux comme Gamora et le redoutable Thanos mais ce n’est pas suffisant.

Le casting de Marvel vs Capcom Infinite mise donc sur des valeurs sures au détriment de l’originalité. Si vous avez déjà arpenté dans tous les sens l’opus précédent, vous risquez de vous lasser très vite tant le roster proposé manque de renouveau.

Retour sur le mode histoire

Attardons nous maintenant sur le scénario ou plutôt sur le mode histoire de ce Marvel Vs Capcom infinite. Car vous l’aurez compris le scénario de, jeu ne va pas vous froisser les neurones, le grand méchant qui n’est autre que ce bon vieux Ultron Sigma souhaite tout réduire à néant. Vous devrez donc l’arrêter dans son élan diabolique et pour se faire vous pourrez compter…ou pas…sur le redoutable Thanos. Ce dernier vous révèlera l’emplacement des gemmes de l’infini qui vous seront indispensables pour terrasser le boss final. Vous enchainerez donc les combats en alternant les personnages. Malheureusement, Le mode histoire nous pousse trop souvent à combattre contre des drones d’Ultron, des gardiens, des infectés ou autres sbires par paquet de 2, 4 voire même 10. Des combats un peu fadasses et vite rébarbatifs. Heureusement on peut compter sur quelques cinématiques pour souffler entre deux combats.

Les gemmes de l’infini, le vrai point fort du jeu

A la sélection de vos combattants, vous devrez choisir également l’une des gemmes de l’inifni. La gemme reality envoi une boule d’énergie vers vos adversaire alors que la gemme soul va absorber la vie de ce dernier. Mind permet d’immobiliser votre ennemi et la gemme time de vous déplacer rapidement. Enfin la gemme space attirera votre opposant directement vers vous et la gemme power déclenche une attaque puissante capable de projeter votre adversaire. En plus de ces différentes attaques vous pourrez déclencher votre « infinity Storm » dès qu’elle sera chargée.

Des combats accessibles et techniques

La grande force de ce Marvel Vs Capcom infinite c’est qu’il est accessible aux débutants mais à la fois technique pour qui souhaite approfondir sa pratique. En effet, il suffit de marteler cette pauvre touche carré pour sortir de manière automatique un combo dévastateur. De même les supers s’activent en pressant simultanément L2 et R2, sur Playstation 4. Cependant il faudra un sens du timing remarquable pour grimper dans les combos. Effectivement en pressant R1 vous pourrez changer de personnage et ainsi poursuivre votre série de coups, de quoi rapidement causer de sacrés dégâts. Marvel Vs Capcom infinite peut donc être vite exigeant si vous montez en difficulté.

Le retour des combats en 2 VS 2

Marvel Vs Capcom infinite abandonne les combats en 3 contre 3 pour revenir sur les fondamentaux, le tag team match. Vous devrez donc sélectionner 2 personnages, ce qui est une bonne chose : déjà ça va plus vite dans le choix, les combats sont plus courts et donc plus intenses et surtout c’est beaucoup moins brouillon. Le retour des combats en 2 VS 2 est donc une excellente chose pour ce Marvel Vs Capcom infinite.

Un contenu trop léger

Dès que vous aurez bouclé le mode histoire il ne vous restera plus que le mode arcade très classique. Les développeurs ont bien essayé de proposer d’autres choses comme le mode défi mais qui n’est autre qu’un dérivé du mode entraînement. On reprochera donc à Marvel Vs Capcom infinite son manque flagrant de contenu. Il faudra ensuite vous tourner vers le multijoueur pour trouver des combattants à votre hauteur. Le jeu propose bien des bricoles à débloquer comme des costumes, des cartes et j’en passe mais pour un jeu vendu pas loin de 70euros on étant en droit d’en attendre plus.

Les points positifs

  • Le retour du tag team (2 vs 2)
  • Des combos toujours aussi impressionnants
  • Des combats accessibles à tous
  • Les gemmes de l’infini qui apportent une toute autre dimension au gameplay
  • Un casting toujours plaisant même si…

Les points négatifs

  • …on regrette un manque de renouveau dans les personnages proposés
  • Character Design parfois à la ramasse
  • Graphiquement ça ne casse pas des briques
  • Le mode défi cette bonne blague
  • Toujours et encore cette politique de DLC pour les nouveaux personnages

Conclusion 14/20

On a beau essayé de le retourner dans tous les sens ce Marvel Vs Capcom infinite sonne bien creux. La faute à un casting toujours identique depuis plusieurs épisodes sans parler des combats qui deviennent rapidement génériques. Le mode histoire court et peu inspiré n’arrange pas les choses et il ne faudra malheureusement pas trop compter sur les autres modes pour relever le niveau. Fort heureusement Marvel Vs Capcom infinite propose un retour salutaire aux combats en 2 VS 2 et des affrontements toujours aussi nerveux qui raviront les nouveaux joueurs peu exigeants. Pour les autres en quête d’un réel défi, vous ne pourrez compter que sur les gemmes de l’infini qui apportent un réel plus à l’aventure. Le titre de Capcom use et abuse d’une recette qui finira par ne plus convaincre.  

Vous aimerez également