Test Dynasty Warriors 9, le musou s’occidentalise avec un monde ouvert ?

Disponible depuis le 13 février 2018 sur PS4, Xbox One et PC, la saga Dynasty Warriors opte pour l’open world dans ce neuvième épisode. Développé par Omega Force et édité par Koei Tecmo, Dynasty Warriors 9 nous immerge en Chine, au cœur des trois royaumes. Vous incarnerez plus de 80 personnages avec des attaques et des techniques diverses, bref le musou dans toute sa splendeur.

Test Dynasty Warriors 9, le musou s’occidentalise avec un monde ouvert ?

Un monde ouvert moderne

Pour ce neuvième épisode, la licence Dysnasty Warriors a décidé d’adopter le modèle de l’open world. Vous chevaucherez donc d’un point à l’autre de la map avec de découvrir de nombreux éléments : feu de joie pour cuisiner et accélérer le temps, des coffres au trésor, des camps ennemis à reprendre, des ressources à collecter et même un système de tours à escalader à l’aide de votre grappin pour faire apparaitre d’autres points importants. Sans nul doute, Dynasty Warriors a lorgné du côté des triple A en matière d’open world et ça se voit. Le constat n’en n’est pas pour autant négatif, le résultat est même plutôt plaisant.

Un peu de cueillette entre deux massacres

En effet, on prendra plaisir à collecter des ressources entre deux combats, explorer des zones, acheter et revendre des objets auprès des marchands et j’en passe. Dynasty W               arriors 9 regorge de quêtes annexes et d’activités. L’ensemble permet donc de varier les plaisirs et de tomber moins rapide dans la répétitivité propre aux musou.

La fabrication au cœur des trois royaumes

Le craft vous permettra de fabriquer des armes, des potions, de la nourriture afin de gagner en vitalité, force, énergie… Vous devrez avant tout mettre la main sur de précieux parchemins afin d’apprendre les recettes. Le forgeron quant à lui se chargera de votre arsenal et vous permettra de créer des gemmes afin d’améliorer vos dégâts sur des attaques spéciales.

Des personnages évolutifs

Dans dynasty warriors 9, vous pourrez incarner plus de 80 personnages en tout genre. Il vous faudra donc de nombreuses heures avant de débloquer, essayer et maitriser l’ensemble des combattants. S’il est vrai que certains se ressemblent fortement dans leurs attaques, force est de constater qu’ils sont tous unique esthétiquement parlant. Il faudra ensuite faire évoluer vos guerriers grâce aux points d’amélioration qui vous permettent d’augmenter votre vie, votre endurance, vos attaques, votre défense et même votre vitesse. La route est encore longue pour forger l’officier par excellence.

Des combats sanglants

N’oublions pas que l’intérêt de Dynasty Warriors 9 repose également sur les combats et pour ça vous allez être servi. Préparez-vous à foncer au galop sur des centaines d’ennemis qui voleront dans tous les sens face à votre fidèle destrier. En effet, il est possible d’appeler votre cheval à tout moment et de le chevaucher durant les phases de combat. Un choix que vous abandonnerez très vite en raison d’une caméra plutôt désastreuse malheureusement. Votre combattant dispose d’attaques spécifiques capables d’étourdir, contrer, briser la garde et abattre vos ennemis. L’ensemble rend donc les combats plus intéressants et un brin technique face à un adversaire coriace.

Les points forts Dynasty Warriors 9

  • Enfin des sous-titres en français J Merci
  • Pléthore de personnages à incarner
  • Des combats toujours aussi jouissifs
  • Le monde ouvert qui fonctionne bien
  • Un contenu riche (fabrication, récolte, combat…)
  • Une durée de vie colossale

Les points faibles Dynasty Warriors 9

  • Graphiquement et techniquement en retard
  • Caméra souvent capricieuse
  • Aussi répétitif que peut l’être un musou

Conclusion Dynasty Warriors 9 : 15/20

Dynasty Warriors 9 bénéficie enfin d’un doublage en français, c’est donc avec un pur plaisir que l’on redécouvre l’histoire des trois royaumes. Les néophytes comprendront également plus facilement les subtilités de ce musou légendaire et les nombreuses possibilités qu’il propose. Dynasty warriors 9 se révèle être l’épisode le plus abouti de la licence avec un contenu dense, un monde ouvert agréable à parcourir sans oublier un scénario toujours aussi captivant et des combats jouissifs. On regrettera toujours des graphismes moyens bien que les décors soient agréables à l’œil et une technique en dessous des standards actuels. Dynasty warriors 9 plaira à n’en pas douter aux fans de musou et pourrait même surprendre d’autres joueurs.

Vous aimerez également