Test Horizon Zero Dawn The Frozen Wilds, Aloy à l’âge de glace

Dieu que cette année 2017 est exceptionnelle pour les amateurs de jeux vidéo. On ne compte plus le nombre de titres de bonnes factures qui jalonnent les mois de notre calendrier. Si cette fin d’année est particulièrement riche en sortie, n’oublions pas que le début d’année fut également un raz de marée avec notamment la sortie du titre Horizon Zero Dawn le 28 février 2017. Alors que l’heure des bilans approche, la belle Aloy n’hésite pas à refaire surface pour prouver aux joueurs qu’elle reste une sérieuse prétendante au trône de jeu de l’année. Le studio Guerrilla Games (Killzone…) nous propose donc de prolonger l’aventure grâce à l’extension The Frozen Wilds, disponible sur PS4 depuis le 07 novembre 2017 pour moins de 20euros.

Notre avis sur Horizon Zero Dawn The Frozen Wilds, Aloy à l’âge de glace

Tu n’as pas le niveau mon gars

Avant de vous lancer dans The Frozen Wilds, il est important de vous signaler qu’il est préférable d’atteindre le niveau 30 avant de vous heurter au grand froid. En effet, si vous débutez l’aventure ne foncez pas tête baissée vers cette nouvelle région sous peine de vous prendre une méchante dérouillée. En revanche, il est intéressant de découvrir le jeu de base avec cette extension The frozen Wilds, ce qui vous permettra d’aller chercher des compétences et des équipements qui vous aideront à progresser plus facilement dans le jeu initial. Vous êtes prévenus.

Aloy, la nouvelle reine des neiges ?

C’est donc habillé de sa plus belle peau de bête que la jeune Aloy nous invite dans une aventure aux couleurs de l’hiver. En effet, Horizon Zero Dawn : the Frozen Wilds vous ouvrira l’accès à une nouvelle zone enneigée et à l’ambiance glaciale : les terres de Banuks. Il s’agit d’un peuple nomade plutôt mystérieux que vous avez pu croiser dans l’aventure principale. Cette extension tranche donc avec la végétation dense du jeu de base et son aspect rougeâtre, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Sur ce point d’ailleurs, la direction artistique du jeu de Guerrilla Games reste toujours éblouissante malgré ce côté froid. Horizon Zero Dawn prouve une fois de plus qu’il est l’un des plus beaux jeux de l’année 2017.

Des compétences supplémentaires

En plus d’une nouvelle région, The Frozen Wilds vous ouvrira une nouvelle catégorie dans vos compétences.  Ce nouvel arc intitulé « Voyageuse » vous permettra de récupérer des ressources et fouillez les ennemis à terre depuis votre monture. Vous pourrez également réparer les fidèles montures robotiques à l’aide d’éclats de métal. Augmenter vos emplacements de ressources dans votre inventaire et clou du spectacle réaliser une attaque tout en sautant de votre monture. Au total vous aurez besoin de 18 points de compétence pour débloquer ces nouvelles habitudes.

On a aimé dans The Frozen Wilds

  • Toujours aussi beau pour les mirettes
  • 3 nouvelles armes : Le Souffle de Forge, le Foudroyeur et le Rail de Glace
  • Ce mélange idéal entre l’infiltration, l’action et le RPG
  • Une nouvelle région riche et vaste à explorer
  • Scénario toujours intéressant
  • Bonne durée de vie pour une extension (15heures environ)
  • Aloy à l’âge de glace

On a moins apprécié dans The Frozen Wilds

  • Certains bugs toujours présents
  • Synchronisation labiale pas toujours au top

Conclusion 17/20

Si vous avez déjà exploré de fond en comble le vaste monde ouvert de l’excellent Horizon Zero Dawn alors cette extension est faite pour vous. En effet, The Frozen Wilds prolonge l’aventure d’une quinzaine d’heure en vous donnant l’accès à une région inédite mais également à de nouvelles compétences. On retrouve donc avec un certain plaisir la belle Aloy et son Arc pour plonger au cœur de cette nouvelle aventure glaciale. Une belle manière de patienter en attendant la sortie, on l’espère d’un Horizon Zero Dawn 2 dans quelques années.

Vous aimerez également