Test Milanoir un polar à l’Italienne sauce Pixel

Vous avez aimé la trilogie Le Parrain au cinéma et vous avez bouclé les jeux Hotline Miami 1 et 2 ? Alors ce Milanoir développé par Italo Games est peut-être pour vous. Disponible depuis le 31 mai 2018 le titre édité par Good Shepherd Entertainment prend place dans les années 70. Milanoir vous plonge dans un polar d’action en pixel art.

Milanoir : Une ambiance à l’Italienne

Dès les premières minutes le jeu Milanoir vous immerge dans son ambiance 100% Italienne. Les personnages, le look vestimentaire et même les véhicules transpirent l’Italie et c’est plutôt plaisant il faut l’avouer. Il faudra d’ailleurs retrouver le chef de votre cartel attablé dans son propre restaurant, cliché ou référence cinématographique à vous de choisir.  Les musiques sont elles aussi particulièrement soignées, on regrettera cependant que les bruitages n’aient pas bénéficié du même traitement.

Prise en main

L’ombre au tableau de ce Milanoir la maniabilité et la prise en main du titre. En effet si les déplacements semblent cohérents dans les premières minutes, ils deviennent plus brouillons avec l’arrivée du viseur beaucoup trop sensible. Ajoutez à cela les pirouettes rigides de votre héros pour se mettre à couvert et vous obtiendrez une expérience qui manque de fluidité. Et les changements de géométries spatiales ne viennent en rien améliorer le tout.

Pixel Sad

Vous l’avez certainement constaté le jeu est en pixel Art, un genre qu’il faut bien évidemment apprécier et qui pique rapidement aux yeux sur grand écran. Même si dans la globalité le titre n’est pas moche il faut admettre qu’on a connu des jeux en pixels plus jolis. De plus, les gros plans réguliers qui permettent de nous présenter chaque nouveau personnage sont loin d’être une bonne idée.

Une infiltration foireuse

Milanoir propose tout de même un rythme intéressant alternant entre des phases d’actions, d’infiltration et des combats de boss parfois funs à la fin de chaque niveau. A noter tout de même que l’infiltration est assez catastrophique alors que la conduite des véhicules et elle plutôt amusante.

Tu es tombé dans l’panneau

On appréciera l’utilisation des panneaux que vous pouvez viser et sur lesquels vos balles ricocheront pour toucher automatiquement un ennemi. Côté réalisme on repassera mais c’est amusant. Le jeu peine donc à trouver sa place entre parodie ou polar sombre.

Points forts

  • L’ambiance globale du jeu
  • Le mode coop en local
  • Quelques références cinématographiques
  • Prix attractif

Points faibles

  • Prise en main délicate surtout pour la visée
  • Les phases d’infiltration ratées
  • Scénario moyen

Conclusion 13/20

Pour résumer, Milanoir ne réinvente pas la poudre ni la pizza margherita et propose une expérience sans grande originalité. Le tire du studio Italo Games puise son inspiration dans les polars italiens des années 70 sans jamais en atteindre la saveur. Il s’imprègne également de classique du genre comme Hotline Miami mais sans l’égaler. Si vous êtes un inconditionnel des jeux en pixel art et un amoureux des nanars cinématographique Milanoir peut vous divertir quelques heures. De plus il ne coute que quelques heures alors pourquoi pas mais ne vous attendez pas à prendre une claque calzone.

Vous aimerez également