Test Red Faction Guerrilla Remarstered, si j’avais un marteau…

C’était il y a presque 10ans, le studio Volition et l’équipe THQ nous présentaient l’excellent Red Faction : Guerrilla, un épisode en monde ouvert qui abandonne la vue FPS pour une immersion à la troisième personne. Red Faction Guerrilla Re-Mars-tered Edition est disponible dès maintenant sur PS4, Xbox One et PC moyennant quelques euros. Alors faut-il replonger sur la planète rouge avec votre masse ? La réponse dans notre test.

Notre avis sur Red Faction Guerrilla Re-Mars-Tered, entre démolition et rébellion

La révolution est en Mars

L’action du jeu prend place sur la planète Mars comme son nom l’indique et nous sommes en 2125. La population vit dans la crainte permanente de L’EDF, rien à voir avec l’électricité mais plutôt The Earth Defense Force. Les ressources minières deviennent rares et l’EDF force les habitants à travailler pour renvoyer les ressources sur la Terre. Oppression et violence sont le quotidien de la population qui finira pas se rebeller et rejoindre la Red Faction dans une guérilla sans merci. Vous incarnez Mason qui assistera à l’assassinat de son frère dés son arrivée sur Mars, de quoi mettre le feu aux poudres et réanimer son envie de révolution.

Si j’avais un marteau

Gros point fort de ce Red Faction Guerrilla Remarstered la démolition à outrance. En effet c’est armé de votre marteau que vous allez détruire une multitude de bâtiments et d’objets afin de collecter de précieux matériaux. Bien évidemment vous débloquerez des armes supplémentaires au fil de votre progression afin d’amplifier vos dégâts. On prend vite plaisir à placer de manière stratégique nos mines pour faire s’écrouler un édifice d’un simple déclenchement de détonateur. Red Faction Guerrilla Remarstered mise beaucoup sur cet aspect destruction et c’est une pure réussite.

Un point sur les performances graphiques et techniques

Bien évidemment Red Faction Guerrilla Re-Mars-tered offre une refonte graphique entièrement retravaillée avec des textures retouchées et des fonctions graphiques ajoutées, comme les cartes spéculaires. Les ombres et les éclairages viennent également sublimer la planète Mars. Le titre de Volition bénéficie surtout d’un affichage amélioré pour se mettre aux goûts du jour. La destruction n’a jamais été aussi fluide grâce à un framerate à 60 images par seconde. Ci-dessous le détail des performances en fonction des différents supports :

  • Performance PC : Native 4k support
  • Performance Xbox One : 900p @60 FPS
  • Performance Xbox One X : 1800p @60 FPS ou 4K @30 FPS
  • Performance PlayStation 4 : 1080p @60 FPS
  • Performance PlayStation 4 Pro : 1500p @60 FPS ou 4K @30 FPS

Ce que l’on a aimé dans Red Faction Guerilla Remarstered

  • Graphiquement agréable à l’œil
  • Un affichage 4K de toute beauté
  • Des destructions fluides grâce à un framerate à 60fps
  • Une VF de qualité
  • La démolition jouissive des bâtiments
  • Mener une révolution sur Mars
  • Tous les DLC sont disponibles
  • Les combats et les défis en ligne et en local
  • Petit prix

Ce que l’on n’a pas aimé dans Red Faction Guerilla Remarstered

  • Quelques textures et visages que l’on aurait aimé plus détaillés
  • Les cinématiques commencent à vieillir
  • Peut vite devenir répétitif

Conclusion 15/20 :

Red Faction Guerrilla Remarstered offre une immersion convaincante sur la planète mars en s’inspirant de nombreuses références cinématographique comme Total Recall. Le Gameplay évolutif et émergent du titre de révolution n’accuse pas le poids des années et reste aussi jouissif au fil des heures. La refonte graphique est plus qu’efficace et permet de profiter pleinement de la destruction des édifices. Moyennant un prix plus que modeste, Red Faction Guerrilla Remarstered vous propose d’être à la tête d’une révolution en monde ouvert ou la démolition n’a jamais été aussi plaisante.

Vous aimerez également