Test The crew 2 un nouveau virage pour la licence d’Ubisoft ?

Sorti en 2014, The Crew est un jeu de course intégrant des notions de MMORPG. Il aura donc fallu patienter un peu plus de 3 ans pour mettre la main sur cette suite développée par les Lyonnais du studio Ivory Tower toujours sous l’œil bienveillant de l’éditeur français Ubisoft. Si l’action prend toujours place sur l’immense carte des États-Unis, c’est cette fois sur terre, mer et dans airs que se disputeront les courses. Alors que pouvons-nous attendre de ce The Crew 2, est-il à la hauteur de nos attentes ?

Test The crew 2 un nouveau virage pour la licence d’Ubisoft ?

Air, terre et mer la diversité au service du gameplay

La combinaison terre, mer et air est indéniablement le point fort de The Crew 2. C’est effectivement la possibilité d’alterner entre une épreuve en bateau et des acrobaties en avion qui rend le jeu d’Ubisoft appréciable. Sans cette diversité au niveau des disciplines et des engins à piloter, The crew 2 ne serait qu’un énième jeu de course en monde ouvert parmi tant d’autre. On naviguera donc entre les différents QG pour débloquer de nouvelles disciplines comme le Monster Truck, la Muscle Car, Drag Race, Motocross, JetSprint…

Un manque d’originalité

Mais avant d’en arriver là, il faudra gravir des échelons en gagnant des followers pour passer les différentes étapes : inconnu, star, icone… Une démarche tendance et hautement originale, vous apprécierez l’ironie de ma remarque. Et c’est bien là, la principale faiblesse de The Crew 2, en effet au-delà des bateaux et des avions il faudra repasser pour l’originalité. Vous enchainerez des courses au rythme de dialogues plats qu’on prendra rapidement l’habitude de passer, côté scénario autant ne pas en parler puisqu’il n’est qu’un prétexte bancal pour enchainer des courses.

Made In USA

Heureusement le titre d’Ivory Tower trouve son salut dans l’immensité des Etats-Unis. Comme dans le premier opus, The crew 2 vous permet de traverser toute l’Amérique et seule cette licence est capable de vous proposer cet exploit. De plus, la carte a été remaniée par les développeurs pour inclure les courses en avion et en bateau. Le résultat est juste époustouflant et on traverse des ambiances totalement différents : rocheuses, verdures, neige, bâtiment. Las Vegas, New York, Texas, Détroit, Chicago autant de villes que vous pourrez visiter dans the Crew 2.

Graphiquement ça donne quoi ?

D’un point de vue graphique, The Crew 2 oscille entre le chaud et le froid. Effectivement les effets de lumière viennent régulièrement sublimer les courses sur mer et la vitesse des courses en 4 et 2 roues permettent de camoufler certaines textures. Mais en prenant le temps de se balader librement, il est clair que le jeu n’est pas relativement beau. Il offre cependant un dépaysement constant et c’est bien ça le principal. On regrettera tout de même la gestion des dégâts quasi inexistante.

Les loots Boxes de The Crew 2

The crew 2 propose des mécaniques de loot simple et parfaitement intégrées au jeu pour faire évoluer votre bolide. En effet, à la fin de chaque épreuve vous verrez deux à trois loot boxes apparaitre devant votre véhicule. Si vous les loupez, pas de panique vous les gagnerez automatiquement. Ces dernières renferment des équipes pour améliorer votre vitesse, votre adhérence, maniabilité… et ne sont pas propres à un seul véhicule. Il est possible de retirer vos bonus pour les attribuer à un autre engin, à noter que vous devez simplement rester dans la même classe de véhicule. Les loots boxes sont donc faciles à gérer et ne prennent pas une place démesurée dans le jeu pour notre plus grand plaisir. Il sera tout de même nécessaire de débloquer des équipements pour remporter les courses en niveau difficile.

Les points positifs

  • L’immensité de la carte des Etats-Unis et la diversité des panoramas proposés
  • Alterner entre terre, air et mer pour varier les plaisirs
  • La grande variété des disciplines proposées (Rallye Cross, Monster Truck, Muscle car…)
  • Les mécaniques de loot boxes simples et bien intégrées au jeu
  • Des bonnes sensations de vitesse au bout de quelques heures
  • The crew 2 assume son côté fun et décomplexé
  • Quelques beaux effets de lumière

Les points négatifs

  • Connexion internet permanente pas vraiment utile
  • Pas encore de multijoueur
  • IA qui fait peine à voir
  • Aucun scénario, des dialogues sans aucun intérêt
  • La discipline Motocross vraiment ratée
  • Une gestion des dégâts quasi inexistante
  • Pourquoi ne pas avoir conservé le GPS du premier jeu ?

Conclusion the crew 2 : 14/20

The Crew 2 prend un nouveau virage très arcade en se délestant de son côté sombre. Le scénario sur fond de vengeance et guerre de gang du premier épisode est remplacé par des couleurs saturées et des courses funs.  The Crew 2 se prend donc moins au sérieux et offre aux joueurs un jeu décomplexé et riche. On alterne avec plaisir entre des épreuves aériennes acrobatiques et des courses sur bitume ou Off Road. Pour autant, The Crew 2 n’est pas exempt de défauts à commencer par son IA totalement aberrante et souffre de lassitude au bout de plusieurs heures de jeu. Le titre développé par les Lyonnais d’Ivory Tower ne révolutionne donc en rien le genre mais propose un divertissement agréable au même titre qu’un Forza Horizon sans en atteindre la qualité graphique.

Vous aimerez également