Test Bayonetta 1 & 2 : la chasse aux sorcières est ouverte sur Nintendo Switch

Il faudra certainement encore patienter plusieurs mois avant de mettre la main sur le très attendu Bayonetta 3. Le troisième épisode de la saga fut annoncé en décembre dernier lors des Game Awards. Le studio Platinum Games a annoncé par la même occasion le portage sur Nintendo Switch de Bayonetta 1 et 2. La sorcière la plus sexy revient donc en force sur la console hybride de Nintendo. Êtes-vous prêt pour massacrer des démons en vous gavant de friandises ?

Test Bayonetta 1 & 2 : la chasse aux sorcières est ouverte sur Nintendo Switch

Ma sorcière bien portée

Première crainte lorsque l’on parle d’un portage sur la Switch, l’aspect technique. En effet, plusieurs jeux récents ont bénéficié d’une version Switch pas toujours à la hauteur. On pense à Rime dont l’adaptation est tout simplement hideuse et plus récemment Payday 2 qui ne jouit pas d’une esthétique flamboyante. Bonne nouvelle ce n’est pas le cas de Bayonetta. En effet, le jeu est d’une fluidité exemplaire que ce soit sur l’écran portable de la console que sur l’écran de votre téléviseur. Les jeux ne souffrent d’aucun ralentissement et les graphismes n’ont pas perdu de leur superbe.

Le 720p dans toute sa splendeur

Les deux titres proposent un affichage en 720p aussi bien sur portable que sur grand écran ce qui est plus que satisfaisant pour incarner cette sorcière à l’agilité légendaire. Les deux jeux arborent fièrement un framerate à 60 images par seconde, ce qui rend les combats jouissifs et sans aucun ralentissement. Les jeux gagnent en lisibilité et même en qualité graphique. Même s’il faut admettre que les cinématiques commencent à accuser le coup surtout pour Bayonetta 1 sorti rappelons-le en 2010 sur toutes les plateformes.

Le meilleur beat them all de sa génération

Si vous ne connaissez pas Bayonetta, accrochez-vous. Vous incarnez une sorcière à lunette certes sexy mais à la fois redoutable et capable de se transformer en diverses formes. Bien que les deux jeux reposent sur un scénario intéressant, le principal objectif de Bayonetta est de casser des démons par dizaines et surtout affronter des boss démesurés. Pour se faire vous disposez des quatre armes à feu que vous connaissez mais vous pourrez également acheter de nombreuses armes (katana…) ainsi que de nouvelles attaques en allant faire un petit détour par l’enfer. Bayonetta 1 et 2 proposent donc un gameplay très profond et évolutif qui vous prendra aux tripes.

Un équilibre parfait

Ce qui caractérise tant la licence Bayonetta c’est ce savant dosage entre des combats accessibles à tous mais à la fois techniques et rigoureux par moment. Les effets visuels explosent dans tous les sens mais on ne perd jamais la lisibilité ni le fil du combat. Il faudra être habile car l’esquive demeure la clé de votre réussite afin d’activer des attaques dévastatrices. En cas de coups durs, vous pourrez tout de même compter sur vos sucettes magiques qui vous permettront d’être invulnérable le temps d’un instant, regagner de la vie et j’en passe.

Les points positifs de Bayonetta 1 et 2 :

  • Un portage techniquement parfait
  • Une fluidité à toute épreuve
  • Des combats toujours aussi dynamisuqes
  • Un gameplay extrêmement riche
  • Un prix accessible pour les deux jeux (45euros, Bayonetta 1 étant sous la forme d’un code)
  • Un jeu fun et décomplexé

Les points négatifs de Bayonetta 1 et 2 :

  • Les cinématiques commencent à dater
  • Une progression assez linéaire
  • Les QTE du premier épisode

Conclusion de Bayonetta 1 et 2 : 18/20

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de mettre la main sur cette saga, alors cette session de rattrapage est faite pour vous. Moyennant une quarantaine d’euros, vous pourrez incarnez la redoutable sorcière aux pouvoirs démoniaques et aux multiples transformations. S’il est vrai que certaines cutscenes affichent un sérieux coup de vieux, il faut admettre que les graphismes restent splendides que ce soit sur l’écran portable de la Nintendo Switch que sur votre téléviseur. Avec son gameplay extrêmement profond et une panoplie énorme de coups, Bayonetta s’illustre comme étant un beat them all aussi spectaculaire que fun et qui peut s’avérer être très technique. On ne peut que vous conseiller de faire ou refaire les deux jeux en attendant Bayonetta 3.

 

Vous aimerez également