Test NBA 2K18, quand le basket s’invite au quartier

Comment améliorer l’excellence et surtout comment se réinventer chaque année ? Voici les principaux défis des développeurs des équipes de Visual Concepts et 2K Sports. Comme chaque année, le mois de septembre marque le retour de la NBA et la sortie de nombreux jeux sportifs. Disponible depuis le 15 septembre 2017, NBA 2K18 ne déroge pas à la règle et nous présente aujourd’hui sa mouture 2018 sur PS4, Xbox One et PC. Alors l’ultime simulation de basket peut-elle aller encore plus loin dans le réalisme et le contenu ? On en parle dans notre test de NBA 2K18.

Vous n’avez pas les bases

Si vous débarquez dans le monde des simulations de basket, il est intéressant de revenir sur les bases d’un jeu estampillé NBA 2K. Le titre vous propose de plonger dans l’univers de la NBA : équipes officielles, plateau télé d’avant match, Cheerleaders, mascottes, sponsors, interview des joueurs, bande son et j’en passe, l’immersion est totale. Les principaux points forts de la licence reposent sur des graphismes quasi irréprochables grâce à une modélisation des basketteurs ultra réalistes mais pas que. En effet, NBA 2K18 propose un gameplay à la fois profond et accessible pour qui souhaite s’en donner la peine.  Le titre de Visual Concepts est propice à la construction collective, c’est ce qui en fait une simulation parfaite et non un simple jeu d’arcade.

Côté contenu, comme ses prédécesseurs NBA 2K18 ne vous laissera pas une minute de répit entre les parties rapides, le mode carrière, le mode bitume qui propose des matchs en 1 vs 1, 2 vs 2 et jusqu’à 5 vs 5. Les amateurs du genre apprécieront également le mode MyGM (General Manager) plus orienté gestion. Vous connaissez maintenant les bases d’un jeu NBA 2K.  Si vous souhaitez en savoir plus sur ces aspects, je vous invite à lire nos tests de NBA 2K16 et NBA 2K17.

A noter également qu’une démo gratuite intitulée « le prélude » vous permettra de tester le jeu NBA 2k18 afin de vous faire votre propre idée de cette excellente simulation de basket.

Un mode carrière « in the street »

Ceci étant dit, nous allons pouvoir nous attarder sur les nouveautés de ce NBA 2k18 à commencer par la nouvelle aventure scénarisée. Le mode carrière du jeu vous propose d’incarner DJ, un jeune homme qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui débutera sa carrière par des matchs « de rue ». Le mode carrière de NBA 2k18 prend donc un penchant différent cette année, vous n’évoluerez pas dans des équipes universitaires mais c’est bien sur le bitume que votre réputation va se forger. Un penchant Streetball qui casse un peu avec les habitudes, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Que les plus rigides d’entre vous se détendent, DJ retrouvera rapidement les parquets de la NBA pour y faire ses preuves. Et pour ça il va falloir mouiller le maillot car vous débuterez avec un niveau 60, il faudra donc de nombreuses heures avant de monter en compétences. Les moins patients pourront lorgner du côté des micro-transactions pour acheter des VC, la monnaie virtuelle du jeu.

On va à la salle ?

Entre chaque match, ce bon vieux DJ devra se remettre en forme sous peine de se trainer lamentablement dès le premier quart temps. Pour ça vous pouvez compter sur une bonne bière et un match devant Bein Sport… non malheureusement DJ ne récupère pas comme nous. Il faudra donc aller à la salle de sport pour recharger vos batteries. Un fois de plus, NBA 2K18 vous incitera fortement à dépenser vos maigres économies pour vous désaltérer avec une boisson Gatorade et ainsi switcher la partie entrainement. Pour les plus vaillants d’entre vous, il faudra donc réaliser un maximum de trois exercices  pour monter en XP. L’entrainement est donc un aspect essentiel de ce NBA 2K18.

Posey au quartier

Un NBA 2K18 en open world vous ne rêvez pas, c’est bien l’idée sur laquelle repose le mode carrière. L’interface se présente comme un hub social dans la lignée de Destiny, vous y croiserez donc de nombreux joueurs du monde entier et même vos amis. Il est également possible de déclencher des interactions comme une petite danse, un signe de main et j’en passe. Le quartier est donc une ville que vous devrez explorer. Vous y trouverez de nombreuses boutiques : salon de coiffure, vêtements, salon de tatouage… mais aussi salle d’entrainement, terrain de streetball, zone de défi. Vous pourrez même utiliser des mini-jeux de basket totalement funs et parier sur les matchs de la NBA pour rafler un peu d’oseille. Certaines zones ou objets ne seront accessibles qu’à partir d’un certain niveau. Le vélo par exemple ne sera débloqué qu’au niveau 90, il faudra donc être patient avant de vous la péter en deux roues dans le quartier. Le quartier de ce NBA 2K18 est donc une riche idée même si les déplacements du personnage sont un peu lents, on a parfois l’impression de ne faire que courir à tout va. On aurait apprécié des déplacements rapides pour les moins explorateurs d’entre nous. La ville manque également parfois d’animations.

Ce que l’on a aimé dans NBA 2K18

  • Des visages encore plus réalistes
  • Une immersion totale dans le monde de la NBA
  • Une fluidité à toute épreuve
  • Un gameplay riche
  • Graphiquement à la pointe
  • Des menus enfin clairs
  • Un contenu toujours aussi riche
  • Le quartier

Ce que l’on a aimé dans NBA 2K18

  • Il va falloir songer à ne pas changer la jauge de tir tous les ans
  • Les novices peuvent vite se décourager
  • Des temps de chargement toujours aussi longs
  • L’absence de déplacement automatique dans le quartier

Conclusion 18/20 :

Nous vous le disions en préambule difficile pour un jeu annuel de se renouveler constamment. Et pourtant la licence NBA 2K est l’une des rares à exceller dans ce domaine et à tester constamment de nouvelles choses… parfois trop peut-être. Ce NBA 2K18 ne déroge donc pas à la règle et apporte son lot de nouveauté et d’expérience. On citera en autre un nouveau mode carrière plaisant qui vous immerge dans un quartier en monde ouvert. Vous devrez arpenter les rues de la ville pour vous rendre à la salle d’entrainement, chez le coiffeur et j’en passe, Les Sims n’ont qu’à bien se tenir.  NBA 2K18 repose également sur des bases très solides au niveau du gameplay, de l’immersion et des graphismes, des points que le studio parvient encore à améliorer au fil des années. Cette mouture 2018 est sans aucun doute un excellent cru et le titre de référence en matière de simulation sportive.

Vous aimerez également