Test de Titanfall 2 : le retour des méchas sur Xbox One et PS4

En 2014 sortait Titanfall premier du nom, développé par Respawn Entertainment et édité par Electronics Arts. Déjà excellent et s’étant rapidement fait une belle place dans l’univers des First Person Shooter multi-joueurs (malgré quelques défauts), Respawn Entertainment persiste et signe avec la suite Titanfall 2 (sur PS4, Xbox One et PC, plus une exclusivité Microsoft donc). Il est maintenant temps de vérifier que les défauts ont été corrigés avec ce nouvel opus.

titanfall 2

Test de Titanfall 2 : le retour des méchas

L’essence de la série Titanfall est le combat entre deux factions, l’IMC et la Milice. Outre les soldats et autres robots, le joueur incarne un pilote, sorte de super soldat, qui en plus de ses aptitudes au combat proche du surhumain, dispose d’un lien neuronal avec son titan (mécha géant résistant et armé jusqu’aux dents). Ces combats sont nerveux et rapides, en effet les pilotes sont équipés d’aéro-kit leur permettant de courir plus vite, de faire des doubles sauts ou encore de courir sur les murs. Là où le premier opus ne proposait que du multi-joueurs, Titanfall 2 offre cette fois une campagne solo.

titanfall 2

Ce sentiment de sécurité à l’intérieur d’un titan

Un brin de scénario d’abord, dans cette campagne de titanfall 2, le joueur incarne Jack Cooper, simple fusilier qui avant même de terminer son entrainement de pilote devient malgré lui le pilote suppléant de BT-7274, compagnon métallique du capitaine Lastimosa (lui-même pilote aguerri et entraineur de Cooper). On doit donc avancer sur cette nouvelle planète, Typhon, tout en éliminant l’IMC et la faune locale. Premiers ressentis au bout de quelques secondes, les paysages sont magnifiques mais les textures des personnages ne sont que peu travaillées. Dans ce scénario, l’unité de la Milice se fait quasiment annihilée en arrivant sur Typhon et le joueur devient l’unité de contre-attaque qui reprend la mission.

titanfall 2

BT-7274, votre meilleur ami en métal

Toujours plus vite, toujours plus haut

Ce mode campagne de titanfall 2 reste vraiment sympathique à faire, les décors somptueux y jouent pour beaucoup. Les passages en mode plateformes où le joueur doit passer de  mur en mur pour progresser se révèlent très intéressants par leur aspect puzzle. Ces passages peuvent également se faire plus facilement, en effet si on attend un peu, notre protagoniste lance une analyse du terrain et nous offre l’occasion d’envoyer un fantôme pour nous montrer le trajet à suivre (bien utile ce casque de pilote en fait). Ces wallrun ne sont qu’un élément parmi d’autres dans cet ambiance parkour, notre protagoniste peut se mouvoir agilement (la vidéo de présentation au lancement du jeu donne déjà un large aperçu des multiples façons dont vous pouvez tuer l’ennemi).

titanfall 2

BT aime servir de catapulte, cela laisse l’occasion d’admirer les paysages

La glissade est également un mouvement drôle à utiliser, même si on peut se demander comment votre pilote fait pour glisser autant. Pour les niveaux, on regrettera la linéarité totale de cette campagne. Le but est d’aller du point A au point B en faisant regretter à l’IMC de croiser le bout de notre canon (plus ou moins gros d’ailleurs si on est ou pas dans le titan). Pas d’équivoque possible, juste quelques zones cachées où le joueur pourra récupérer les collectables du jeu (les casques de pilotes).

titanfall 2

Ah ces wallruns

Des bonnes idées

La campagne alterne entre passage à pied et passage dans votre titan, pour pouvoir progresser tout au long des différents niveaux du solo. Titan qui vous parlera assez souvent, ce qui rajoutera un peu de vie au jeu (rappelons que votre héros est seul avec sa machine). Cette linéarité dans le level design est compensée par les bonnes idées de Respawn Entertainment, car outre les passages en course sur les murs, on nous propose quelques éléments de gameplay plus que bienvenu (une pensée pour le dispositif permettant de passer d’une époque à une époque, alternant donc entre complexe futuriste et complexe où la végétation a repris ses droits). On notera les combats de boss contre les mercenaires engagés par l’IMC, eux-mêmes pilotes, qui sont bien ficelés et vraiment sympa à faire.

titanfall 2

Blisk, le chef des mercenaires

En bref, si on passe outre ce quasi traditionnel élément scénaristique des FPS où on incarne un simple personnage qui devient un demi-dieu et sauve le monde tout seul (ou presque), cette campagne est plutôt bien fichue. Au menu, 9 niveaux soit une dizaine d’heures en cherchant les collectables, ce qui est relativement peu. Ceci dit, tout l’intérêt de la série Titanfall réside dans le multi-joueurs.

Et si on rajoutait pleins d’armement ?

Et là, question multi, le contenu s’est largement étoffé. Ce n’est plus 3 titans mais 6 que l’on peut incarner (avec bien sur leurs points faibles et points forts) mais également tout un panel de personnalisation pour le pilote. Ce menu de personnalisation permet de se créer des sets en choisissant ses armes et autres accessoires permettant d’adapter l’armement au gameplay que l’on préfère (allant jusqu’à la personnalisation des couleurs de votre équipement). Ce menu fait d’ailleurs étrangement penser à un Call of Duty, mais après tout, Respawn Entertainment n’est jamais qu’une partie de l’ancien Infinity Ward, développeur de la série Call of Duty donc pourquoi ne pas reprendre un système qui a largement fait ses preuves.

titanfall 2

La personnalisation du pilote

Outre les armes et accessoires, il y a également la présence de nouveaux perks (qui va d’ailleurs déterminer l’apparence de l’armure de votre pilote). On retrouve le traditionnel perk d’invisibilté mais également le grappin (pour les fans du manga l’attaque des titans donc) qui permet de s’accrocher aux murs mais également aux titans, le dispositif permettant de switcher de dimension, plutôt pratique lorsque l’on est en danger de mort ou encore la lame à impulsion, genre de petit sonar permettant de détecter les ennemis.

titanfall 2

L’attaque des titans au grappin

Deux nouveaux modes de jeu intéressants

En ce qui concerne le multi, les anciens modes de jeu qui avaient fait le succès de Titanfall sont de nouveaux présents. Il y a également de nouveaux modes de jeux : chasse aux primes et le colisée. Ce mode chasse aux primes est un des principaux atouts de Titanfall 2. Le but est simple, toujours deux factions qui s’affrontent mais cette fois-ci, il faudra détruire des vagues d’ennemis contrôlés par l’IA du jeu. Vagues de plus en plus fortes d’ailleurs, là où les premières vagues concernent que de simples soldats, des robots voir même des titans arrivent vite. Tuer un ennemi va donc rapporter des primes et une fois que la vague est détruite, il faudra aller déposer ces primes dans des banques virtuelles. Le but est donc d’obtenir plus d’argent que l’équipe adverse, il sera donc nécessaire d’empêcher les adversaires de déposer leur prime (une mort signifie la perte de la moitié de votre prime accumulée) tout en essayant de déposer sa prime sans mourir.

titanfall 2

Début de partie !

On peut également parler du mode Colisée dont le but est de faire du un contre un dans une arène, rien de mieux donc pour comparer ses compétences de pilotes à d’autres joueurs. Ses nouveaux modes de jeu couplés aux nouveaux titans rajoutent une agréable expérience de jeu. Si dans le premier opus, on ne pouvait choisir que la taille du châssis (et de ce fait sa résistance et son agilité), Titanfall 2 propose des spécialisations dans les titans : du titan spécial corps à corps (Ronin) au titan spécial attaque de zone (Scorch) en passant par le titan sniper (Northstar), le joueur n’aura que l’embarras du choix afin de jouer la classe qu’il préfère.

titanfall 2

Choix du titan et de ses accessoires

Ce n’est pas tout ?

Apparait également en nouveauté le Network sur l’écran de matchmaking dont le principe est de simplifier les créations de parties par le biais de vastes canaux de discussions. Il y a également des happy hours sur le Network qui permettront au joueur de gagner le double de crédits en jouant durant ce moment. Ces crédits permettront d’acheter des améliorations et autres équipements, pour les accessoires, il sera nécessaire de jouer un certain nombre d’heures avec l’arme concerné pour les débloquer. Respawn Entertainment a annoncé que les DLC et autres contenus seront gratuits, ce qui est plutôt rare pour un FPS.

titanfall 2

Le choc des titans

Ce multi n’est pas qu’un succès, on regrettera plusieurs petits points : les cartes sont beaucoup plus vastes que dans le premier opus, de ce fait le level design est moins travaillé. Cela retire un peu à l’aspect nerveux et rapide mais restreint également l’utilisation des déplacements aériens. Ces niveaux vastes sont également propices à la perte d’action lorsque l’on doit chercher nos adversaires sur la carte. Mais ces petits défauts sont vite compensés par le gain de nouveautés notamment en termes d’armements, perks et nouveaux titans.

Les points positifs de titanfall 2

  • La campagne solo bien ficelée
  • Les décors
  • Le nouveau contenu
  • Les nouveaux modes de jeu (chasseur de primes et Colisée)
  • La durée de vie online
  • Le contenu additionnel gratuit
  • Ce travail sur la verticalité

Les points négatifs de titanfall 2

  • Les cartes multi trop vastes
  • La linéarité du level design
  • La faible durée de vie de la campagne
  • Les textures peu travaillées (notamment des personnages)

Conclusion : 16/20

En bref, Titanfall 2 reprend dignement le flambeau du premier opus, Respawn Entertainment a écouté les retours des joueurs et propose ce qu’il manquait à Titanfall premier du nom. L’ajout d’une campagne solo plutôt solide (en passant outre le cliché devenir un héros en deux jours) et bien réalisé, bien que courte, est une réussite. Son multi toujours aussi efficace et agrémenté de multiples nouveautés bienvenues (nouveaux titans et nouveaux équipements) promet de nombreuses heures de jeu, sans compter que les développeurs vont proposer du contenu additionnel gratuit. Les défauts du jeu ne viennent pas (trop) entacher la réussite de l’équipe de développement, même si on aurait apprécié des textures aussi belles que les panoramas.

Article rédigé par Ben

titanfall 2

Rodéo sur titan réussi avec une grenade en prime

 

Vous aimerez également