Test Uncharted 4 : A thief’s end, l’épisode parfait en guise de conclusion

Nathan Drake et ce bon vieux Sullivan ont fait les beaux jours de la PS3 avec une trilogie culte que les plus jeunes ont pu redécouvrir il y a quelques mois sur PS4 grâce à un portage très réussi des trois titres. Aujourd’hui une page se tourne et nous nous apprêtons à vivre la dernière aventure de Nath, la fin d’un voleur. L’aventure sera-t-elle à la hauteur de nos attentes ?  

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160605003647

Une affaire de famille

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160531231108Petit point scénaristique avant de commencer, je vous invite donc à sauter ce paragraphe si vous voulez éviter le spoil. Nathan coule une retraite d’aventurier paisible auprès de sa blonde, seulement voilà même s’il ne veut pas se l’avouer il s’ennuie et la chasse aux trésors lui manque horriblement. Le retour de son grand frère Sam qu’il croyait mort 15 ans auparavant offrira à sa conscience l’excuse parfaite pour reprendre du service. Bien évidemment tout ceci se fera dans le dos de madame qui finira bien, on s’en doute, par découvrir la vérité. Tout comme dans The Last of US, les développeurs jouent à fond la carte de l’émotion : joie, peine, tristesse, nostalgie, déception…vous passerez par toutes les couleurs tout au long des 22 chapitres du jeu et vous retrouverez bien évidemment tous les personnages phares de la saga comme ce bon vieux Sullivan. Une expérience vidéo ludique proche d’un film comme on l’a rarement vu dans l’histoire du jeu vidéo.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160531225859

Cheveux dans le vent

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160605221457Graphiquement parlant il est  inutile de tourner autour du pot, Uncharted 4 est le plus beau jeu actuellement disponible sur consoles de salon toutes plateformes confondues. Sans tomber dans l’excès de jeux de lumières abusif comme certains, le titre est fin, très fin avec une palette de couleurs très réaliste. La modélisation des personnages est juste parfaite, il suffit de jeter un œil aux cheveux pour s’en rendre compte. Les paysages sont splendides et très variés, l’Ecosse, Madagascar, des îles paradisiaques, la jungle et sa végétation. Les explosions et leurs nuages de fumées sont également parfaitement animés tout comme l’eau, les rochers, la boue etc… Naughty Dog frise donc la perfection avec le quatrième volet des aventures de Nathan Drake.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160531214353

Vous reprendrez bien un peu d’escalade ?

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160604230603Bien évidemment la grimpette est au rendez-vous de cette nouvelle histoire et vous devrez vous hisser au sommet de bons nombres de falaises. Cependant le studio a tout de même apporté son lot de nouveautés, tout d’abord le chemin à emprunter n’est pas toujours aussi évident à trouver qu’on l’imagine surtout quand les développeurs s’amusent à mettre des impasses. Exit donc l’escalade frénétique en martelant une seule touche avec le joystick vers le haut maintenant il faudra observer et avancer prudemment. La corde vient s’ajouter à la panoplie d’aventurier de Nath se qui offre plus de profondeur au gameplay et plus de spectacle.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160601232653

Je te vois Nath !!

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160602002814L’autre grande nouveauté du jeu c’est son côté infiltration. En effet, de temps à autre vous aurez la possibilité de progresser furtivement entre vos ennemis pour les éliminer du haut d’une corniche ou sagement caché dans de hautes herbes. Comme dans tous les jeux d’infiltration, les ennemis possèdent une jauge qui se remplit lorsqu’ils vous aperçoivent, ils rejoindront votre position en cas de doute et ouvriront le feu s’ils vous repèrent. Même si Naughty dog ne réinvente pas la poudre sur cet aspect du jeu il faut avouer que ces petites phases sympathiques viennent temporiser le jeu entre deux gunfights nerveux.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160602193601

Un savant mélange

Moins nerveux que ses prédécesseurs, A thief’s End mise sur sa narration et alterne habillement les différentes phases de jeu. Après un peu d’escalade il faudra par exemple contourner une position ennemie, l’infiltration sera donc de rigueur, puis résoudre une énigme et enfin dézinguer tous les méchants pour vous échapper. Pas le temps donc de se lasser d’un élément du gameplay, de plus vous évoluez quasiment toujours en binôme et les dialogues fusent.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160604204956

Un multi à la hauteur

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160607130902Côté multi le jeu reprend les bases instaurées par les précédents opus avec des affrontements nerveux à travers des cartes de taille moyenne inspirées par l’aventure principale. La corde apporte également plus de dynamisme et de rapidité aux parties. Durant la manche vous gagnerez de l’argent en éliminant vos adversaires mais aussi en trouvant des trésors, ce qui vous permettra d’acheter des « atouts » avant chaque respawn mais aussi à n’importe quel moment de la partie. Parmi ces atouts un bazooka, une grenade ou bien encore un complice qui vous épaulera sur le terrain en fonction de votre classe, certains vous soigneront d’autres iront directement au combat. Au niveau des modes on en retrouve principalement trois, l’inévitable match à mort en équipe, le mode « mise à sac » que les vétérans de la licence connaissent bien puisqu’il s’agit de rapporter une idole dans votre camp. Et le mode commandement dans lequel vous devrez capturer des zones pour progresser et mettre les capitaines de l’équipe adverse KO. Le jeu assure également sur la personnalisation à outrance de vos armes, personnages et même complices, les fans apprécieront également de retrouver d’anciens persos comme Salim, Tenzin, Navarro ou bien encore la belle Chloé. Le mode multijoueur très complet d’Uncharted 4 prolongera donc le plaisir des joueurs avec en plus des épreuves et des défis à relever.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160607131259

Les points positifs

  • Le plus beau jeu de la PS4
  • Scénario, narration, cinématiques… frise la perfection
  • De l’Ecosse à Madagascar, tout un voyage
  • Parfait mélange entre grimpette, escalade, énigmes et fusillades
  • L’infiltration réussie
  • Des panoramas renversants
  • Bande son et doublage français parfait
  • Excellente durée de vie
  • Très bon multi

Les points négatifs

  • Quelques bugs
  • IA perfectible

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160604235140

Conclusion 18/20

Difficile de dire du mal de cette ultime aventure de Nathan Drake. Beau, fluide, dépaysant, dynamique, intense, prenant, captivant… les mots ne manquent pas pour décrire ce quatrième opus, une franche réussite et une expérience vidéo ludique presque obligatoire pour tous les possesseurs de PS4. Les développeurs ont réussi à sublimer ce qui a fait d’Uncharted une saga culte tout en y apportant des nouveautés très appréciables. Avec une excellente durée de vie et un multi abouti, a thief’s end vous tiendra en haleine de nombreuses heures.  

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160602002228

Vous aimerez également