Test Warriors Orochi 4, un musô mythologique ?

Test Warriors Orochi 4, un musô mythologique ?

On ne présente plus la licence Warriors Orochi qui sort aujourd’hui son quatrième épisode. Développé et édité par Koei Tecmo, ce Beat’em all vous plongera dans des batailles épiques sur PS4 mais également Nintendo Switch. Avec plus de 170 personnages à incarner Warriors Orochi 4 est-il la nouvelle référence du Musô.

Cours de rattrapage

Pour les petits nouveaux, rappelons que Warriors Orochi est une saga parallèle à Dynasty Warriors et Samurai Warriors, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle vous retrouverez régulièrement les mêmes personnages dans les différents jeux. Cependant ce quatrième opus se distingue par l’arrivée des dieux de l’Olympe qui seront vos principaux rivaux. Kratos ne sera pas de la partie, calme toi mais on y retrouvera tout de même des figures emblématiques intéressantes.

Le même en mieux

On ne va pas se mentir Warriors Orochi 4 ne réinvente pas la poudre, d’ailleurs cela fait bien des années que les jeux  Koei Tecmo ont abandonné l’idée d’évoluer sur certains points. Les graphismes seront donc les mêmes que par le passé avec des textures datées et des décors pas franchement flamboyant. On appréciera tout de même les personnages auxquels les développeurs ont apporté un soin particulier, surtout les nordiques ou les tenues. Techniquement le constat est le même, les ennemis apparaissent comme par magie et ça rame sévère sur Nintendo Switch. Je vous aurai prévenu Warriors Orochi 4 n’est pas un jeu qu’on apprécie pour la qualité de ses graphismes ni pour ses prouesses techniques mais bien pour massacrer des milliers de pauvres gens.

Tu veux la bagarre

C’est bien là la force du jeu, la baston et on apprécie castagner des soldats par centaines. Le jeu vous demandera de monter votre équipe d’avengers avant d’explorer la map. Il est possible de switcher entre vos différents gaillards et même de déclencher des attaques redoutables et dévastatrices une fois votre jauge chargée. Petite nouveautés toutefois dans ce Warriors Orochi 4, vous disposez dorénavant d’une barre de magie, oui madame. Cette dernière est commune à toute l’équipe et vous permet même de déclencher des attaques à plusieurs, c’est beau la magie.

Des centaines de combattants à améliorer

Entre deux cassages de mâchoires, le jeu vous invite à faire un détour par les menus pour améliorer les capacités de tout ce beau monde. En effet, tous vos guérilleros possèdent un arbre de compétences vous permettant de débloquer de nouvelles choses. Il est également possible d’envoyer certains guerriers que vous ne voulez pas dans vos pattes en expédition, histoire de vous ramener des matériaux. Le tout vous permettra de faire évoluer vos armes.

Conclusion 14/20

Nul besoin de tourner autour du pot, si vous êtes un amateur du genre, alors ce Warriors Orochi 4 saura vous séduire sur bien des points : Mythologie nordique, 170 gaillards à débloquer, des armes à améliorer, des missions par paquet et j’en passe. En revanche si vous n’êtes pas particulièrement friand de ce genre de jeu, alors ce quatrième épisode ne risque pas d’inverser la vapeur. Il faut tout de même admettre que les jeux Koei Tecmo reste de bon défouloir comme on en fait rarement s’il on arrive à passer outre les faiblesses techniques et graphiques.

Vous aimerez également