Test Hustle Kings VR : Jouer au billard avec le PSVR ça vous tente

Hustle Kings, le bébé de VooFoo Studios en a fait des heureux depuis qu’il sévit sur ps3, ps4 et même Vita ! Cette version VR, disponible depuis le 13 octobre 2016 ajoute au jeu de base la possibilité de jouer l’intégralité du soft avec le PSVR. Et on ne va pas s’en priver. Voici le test, et sans les traditionnelles allusions grivoises lorsque l’on parle de billard je vous prie… Découvrez notre test de Hustle Kings VR

Hustle Kings VR

Un gameplay rigide mais abouti

Cette version Hustle Kings VR est totalement jouable sur écran standard également. On retrouve d’ailleurs quasiment à l’identique les menus et fonctionnalités de Hustle Kings. Vous pourrez utiliser un PS Move à la place de la Dualshock, ce qui renforce la sensation de tenir une queue quand vous tapez. Car le joystick gauche, c’est bien joli, mais pour le coup, on s’en passe volontiers. Cela dit le maniement au Move reste perfectible lui aussi. Pour ajuster certains coups au pixel près, mieux vaut ne pas avoir la tremblote ! Car la combinaison Rond + T (la gachette) est très sensible et finalement longue à maîtriser. Mais s’il n’est pas très intuitif et un peu complexe, Hustle Kings VR finit par se laisser prendre en main, au bout d’un certain temps.

Hustle Kings VR

On a affaire à une simulation assez poussée ; vous pouvez ajuster le moindre effet avec beaucoup de précision. Une reproduction de la boule blanche apparaît à gauche de l’écran, vous indiquant l’endroit précis où vous la taperez, ainsi que la difficulté du coup. Il faut ensuite définir la puissance qui dépendra d’une jauge, ainsi que de votre propre mouvement lorsque vous taperez la boule blanche. Une ligne de visée est là pour vous orienter. Vous avez la possibilité d’utiliser de la craie d’un simple mouvement de manette, et d’en acheter de nouvelles (Œil de lynx, Les mains froides…) avec la monnaie du jeu. Chacune étant adaptées à des situations particulières. Avec ou sans, vous avez la possibilité d’appliquer tous les effets que vous voulez, pour des coups massés, des sauts, etc…

Hustle Kings VR

A la Dualshock, deux configurations s’offrent à vous pour déterminer la puissance de vos coups : Analogique ou Jauge de talent. la première permet de taper la boule soit même, en effectuant un mouvement de bas en haut avec le joystick gauche. Pour la seconde c’est une jauge à arrêter avec le bon timing. Cette dernière offre moins de sensations, mais peut peut être s’avérer plus pratique pour certains. On dispose dans tous les cas d’une jauge que l’on gère précisément avec L2 et R2, et qui influe aussi sur la puissance.

On peut se téléporter d’un endroit à l’autre de la table avec la touche Rond. Ce système dans Hustle Kings VR s’avère toutefois un peu rigide et c’est un des points sur lequel le jeu dont je vous parlerai en fin de test s’en sort mieux. Lors du dernier coup, quand la dernière action est déterminante et que la dernière boule va être empochée, un effet de ralenti se déclenche, histoire de rendre encore plus intense ces ultimes moments de dénouements. Notez qu’il est possible de sauvegarder les replays de ses parties.

Hustle Kings VR

Hustle Kings VR : Un contenu conséquent

Du jeu de 8 américain à la boule noire, du Coupe-gorge au Snooker, du Tueur au 14/1 continu… Vous aurez l’embarras du choix concernant les types de parties. On dispose bien sûr d’un entraînement ainsi que d’un mode carrière. De plus, vous aurez une foule de défis, pour un total de 91 épreuves ! C’est correct !

Hustle Kings VR

4 niveaux de difficulté sont proposés, Mais sachez que déjà en facile, vos adversaires sont loin d’être mauvais. Vous assisterez parfois, impuissants, à un enchainement de 4 ou 5 boules empochées d’affilée par votre adversaire, ce qui laisse quand même perplexe en débutant ou amateur ! On est donc forcé de s’accrocher et d’être extrêmement rigoureux et appliqué à chaque fois.

En multi, jusqu’à 4 joueurs peuvent s’affronter en local, dans certains types de jeu (le 3 boules ou Tueur par exemple). De quoi passer de nombreuses heures sur Hustle Kings VR.

Hustle Kings VR

Il est évidemment possible de jouer avec un ami en ligne, mais le multi online « classique » se joue divisé en ligues : que ce soit pour le 1 contre 1 ou pour un tournoi, vous devez vous affranchir de frais d’entrée (en HKC) pour chaque évènement. Jusqu’à 16 joueurs pour certains tournois en ligne peuvent ainsi se rencontrer. Ce système de ligue est malheureusement limité, et vous aurez un choix relativement restreint dans le type de partie.

En revanche niveau personnalisation, beaucoup de modèles de queues sont disponibles, des plus classiques aux plus fantaisistes. Vous avez également la possibilité d’obtenir des boules à l’effigie par exemple de Murasaki’s Baby (jeu que je vous recommande chaudement sur Vita) ou Killzone… Il faudra cependant encore débourser quelques HKC à chaque fois !

Hustle Kings VR

Techniquement en haut du panier PSVR

A ma grande surprise, Hustle Kings VR est un des plus beaux titre du Playstation VR. Et encore, le test porte sur la version ps4, alors que le titre bénéficie semble-t-il d’une optimisation pour la ps4 Pro. L’effet de flou est presque inexistant, et la définition des objets est très correcte. Les textures sont elles aussi de très bonne facture. On notera au passage les écrans géants de pub pour les jeux Sony, de Little Big Planet 3 à Driveclub, de Resogun à The Tomorrow Children. Plus sympathique que dérangeant. Certains décors m’ont mis sur le cul, et je ne m’y attendais pas avec un jeu de billard ! Du coup l’immersion est, au risque de se répéter à chaque fois qu’on parle de VR, saisissante. La bande sonore est également excellente, avec du jazz, du funk ou du Hip-hop. Cependant, la playlist est un brin répétitive, et on a l’impression de toujours écouter les mêmes morceaux. Ce qu’on aurait pu pardonner, mais voilà : la possibilité de jouer ses propres morceaux stockés sur le disque dur, comme sur PS3, a disparu !! C’est déplorable !

Il se dégage vraiment une très bonne ambiance des différentes zones, toutes très stylées. Le seul bémol à l’immersion, mais on comprend sans mal pourquoi, vient du modèle des adversaires, joueurs ou IA, qui sont inexistants. On a ainsi affaire à des queues volantes fantômes. On comprend bien pourquoi, mais du coup, on y croit moins (là je chipote).

Hustle Kings VR

Déjà de la concurrence dans le domaine sur PSVR !

Un autre soft qui vous invite aux joies du billard sur le PSVR, avec en plus des fléchettes, du Air Hockey etc… est disponible et s’appelle Sports Bar VR. Avec un ton bien plus léger et très sympathique, il offre bien sûr beaucoup moins de possibilités concernant ce qui nous intéresse ici : le billard. Mais il est plus intuitif, plus précis lorsque l’on veut se mouvoir dans l’espace, et finalement plus fun. Sachant qu’ils sont tous les deux à une vingtaine d’euros… Tout dépend de votre intérêt dans ce sport, et de votre consommation de celui-ci. Je vois d’ici les joueurs chevronnés, qui se diront qu’on ne compare pas du champagne et du mousseux… Je leur dirais qu’on peut toujours comparer, c’est une histoire de contexte, et d’aspirations…

Hustle Kings VR : Points positifs

  • Très réaliste
  • Très beau techniquement
  • La bande son
  • Environnements stylés, nombreux équipements.

Hustle Kings VR : points négatifs

  • Difficulté un poil abusée
  • Gameplay un peu rigide
  • Playlist répétitive, impossibilité de lire ses musiques
  • « Pay-for-All » agaçant, même avec une monnaie virtuelle

Conclusion 16/20

Hustle Kings est The jeu de billard qu’il vous faut si cette discipline vous plaît, de près ou de loin. Si on peut se laisser tenter par Sports Bar VR, moins sérieux et en dessous techniquement, il est indéniable que HK met la barre très haute, et s’impose comme le Hit à posséder. Réalisation impeccable, gameplay poussé, ambiance « décontractée chic » plaisante… Et de bonnes sensations évidemment.

La difficulté parfois grotesque, la prise en main laborieuse ou le manque de variété des musiques lui font manquer l’excellence de peu. La rigidité du gameplay, notamment dans le positionnement est aussi problématique, d’autant qu’en VR, les différentes caméra disparaissent. Mais l’apport de la réalité virtuelle est une fois de plus bien réel, et c’est vraiment une transformation réussie, qui apporte incontestablement énormément au titre de base. La référence du jeu de billard sur PSVR, en attendant mieux.

Article rédigé par Echap

Hustle Kings VR

Vous aimerez également