Test de Destiny le roi des corrompus, l’édition tant attendue ?

Les développeurs de chez Bungie nous ont promis une exploitation de la licence Destiny sur 10 ans et c’est non sans vague que le studio tente de tenir sa promesse. En effet, après une première douche froide appelée “les ténèbres souterraines” et malgré une second extension plus conséquente, certains joueurs risquent bien d’être sur leur garde avant de mettre la main au porte-monnaie pour débourser la coquette somme de 40 euros nécessaire à l’acquisition de cette nouvelle aventure. Le roi des corrompus vaut-il l’investissement ? Quelles sont les nouveautés de l’an 2 de Destiny ? Les réponses dans notre test.

Destiny_20150929224608

Raconte-moi une histoire…

Destiny_20150929234740Ah enfin une trame narrative, des dialogues et des cinématiques, merci qui… merci Bungie. Malgré un univers riche et captivant, il manquait un aspect essentiel à la mouture originale de Destiny, une narration digne de ce nom. Les développeurs l’ont bien compris et nous offre avec le roi des corrompus une aventure principale plus soignée et mieux ordonnée. On en est pas à vous proposer une splendide cinématique entre chaque assaut mais presque et les dialogues jouent également un rôle important, bye bye les monologues de votre spectre, ici il fera la conversation avec Eris, votre officier de l’avant garde ou bien encore Zavala. Un effort donc très appréciable qui nous plonge d’avantage dans l’univers du jeu. Cependant, il faudra attendre encore quelques années avant d’entendre la voix suave et chaleureuse de votre gardien.

Destiny_20150929233245

Où t’es, Papa où t’es !

Destiny_20151004010352Vous pensiez sérieusement pouvoir éradiquer Cropta sans aucune conséquence ? C’était sans compter sur la détermination de Papa Cropta plus communément appelé Oryx qui fait une entrée remarquée dans l’univers en garant son cuirassé dans les anneaux de Saturne, aucun respect celui-là. La passion de cette chère tête d’ange c’est la corruption, pour nous les jeux vidéo, d’autres le foot lui il corrompt toutes les races du matin au soir et du soir au matin. Vos ennemis seront donc les mêmes que durant l’an 1 (Vex, Cabal…) mais sous influence Oryxienne, ce qui les rendra plus sombres et leur offrira de nouvelles capacités comme le dédoublement par exemple. Il n’est évidemment pas nécessaire de vous rappeler qu’Oryx souhaite venger la mort de sa progéniture en éliminant tous les gardiens, vous devrez donc vous rendre sur le cuirassé pour le renvoyer auprès de son fils défunt.

Destiny_20151004164127

Mais avant d’y parvenir, il faudra régler certains détails comme vous équiper d’un moteur suffisamment puissant pour atteindre le cuirassé, vous rendre invisible, trouver une nouvelle arme, retrouver le cristal qui contenait l’âme de Cropta, vous rendre à ses obsèques pour en récolter quelques effluves et j’en passe autant de missions qui vous permettront d’arpenter à nouveau la terre, la lune, vénus et bien évidemment les deux nouveaux lieux que sont phobos et le cuirassé. Si Oryx peut facilement être éliminé en quelques heures, les différents protagonistes de la tour vous proposeront de nombreuses missions à résoudre autour de la thématique des corrompus, de quoi vous tenir en haleine de nombreuses heures et vous permettre d’atteindre facilement le niveau 40.

Destiny_20151004003525

Les nouveautés de l’an 2

Destiny_20151004004323Le roi des corrompus n’est pas juste une extension comme ses deux prédécesseurs mais il marque aussi le début de la saison 2015-2016 du FPS de Bungie, Destiny fête son deuxième anniversaire et s’offre pour l’occasion de nombreuses modifications. La plus importante étant bien évidemment votre rang, qui est maintenant plafonné à 40 et votre niveau de lumière qui ne dépend à présent que des caractéristiques de défense et d’attaque de votre équipement. Vous pourrez dorénavant remplir 16 contrats simultanément et la capacité de votre coffre sur la tour a doublé, on appréciera également le nouvel onglet quête qui permet d’y voir un peu plus clair et d’éviter certains allers-retours. Toutes les factions ont également été mises à jour et vous pourrez en changer à chaque remise en question hebdomadaire. Pêle-mêle, on peut également citer une nouvelle monnaie, des nouveaux schémas exotiques, les défis d’armes et surtout les nouvelles doctrines. Les Arcanistes utiliseront la puissance d’un orage cryo-électrique, les Chasseurs formeront un Arc d’énergie grâce à l’énergie abyssale et les Titans invoqueront un marteau capable de brûler leurs opposants.

Destiny_20150930000809

Côté action vous retrouverez bien évidemment de nouveaux assauts ainsi que certains anciens assauts retravaillés, mais aussi et surtout l’excellent raid “la chute du roi” et la nouvelle aventure “la roi des corrompus” que nous avons évoqué précédemment. La compétition sera également à l’honneur avec trois nouveaux modes : “Faille” dans lequel il faudra contrôler une étincelle et embraser le camp adverse, “Zone de Contrôle” et l’énorme défouloir “Pagaille” où les Supers et les grenades se rechargeront de plus en plus rapidement ce qui offre des parties explosives. Et pour agrémenter le tout, vous pourrez affronter les autres gardiens sur huit nouvelles cartes avec entre autre Vertigo, le phare de Mercure; The drifter sur le récif ou bien encore Les donjons sur le cuirassé. Bien plus qu’une simple mise à jour, l’an 2 promet donc de nous garder en haleine durant des dizaines et des dizaines d’heures.

Destiny_20151005011425

L’édition légendaire, oui mais…

Destiny_20151005003223Voici l’édition ultime du jeu car elle regroupe l’ensemble de l’expérience Destiny disponible à ce jour. En plus du jeu de base vous y trouverez les deux premières extensions “les ténèbres souterraines” et “la maison des loups” ainsi que “le roi des corrompus”, le tout pour le prix d’un seul jeu. Alors évidemment cette édition peut faire rager ceux qui ont acheté chaque élément séparément d’autant plus que le prix de chaque DLC est loin d’être raisonnable mais pour les autres c’est l’occasion idéale de découvrir l’univers de cet excellent FPS. L’édition légendaire est un bon moyen pour Bungie de rallier de nouveaux gardiens à sa cause et ainsi pérenniser sa licence. Malgré tout, nous nous devons d’octroyer un carton rouge à l’éditeur qui rend l’achat de cette nouvelle extension quasiment obligatoire pour poursuivre l’aventure. En effet, si vous ne possédez pas le roi des corrompus, il vous est impossible d’atteindre le rang 40 et donc de vous lancer dans les missions du jour et autres événements, même les équipements que proposent les marchands nécessitent pour la plupart ce rang. Si vous ne passez pas à la caisse vous êtes donc condamné à errer dans l’oubli de l’an 1, dommage….

Destiny_20151005003739

Les points positifs

  • Un effort sur la narration, les dialogues et les cinématiques
  • Huit nouvelles cartes compétitives et trois nouveaux modes
  • L’exploration du cuirassé
  • Les nouvelles capacités (Arc, marteau, orage électrique)
  • Toujours aussi splendide graphiquement parlant
  • Edition légendaire intéressante et rentable pour ceux qui découvrent l’univers de Destiny
  • Toujours extrêmement addictif

Les points négatifs

  • Oryx vite éliminé (campagne principale encore un peu courte)
  • La politique des DLC et les prix excessifs risquent bien de continuer
  • Achat obligatoire pour profiter pleinement de l’aventure
  • On aurait apprécié une quatrième classe et explorer Saturne, Mercure…

Destiny_20150929174242

Conclusion 16/20

Le roi des corrompus signe le lancement de la deuxième saison de Destiny sous les meilleurs auspices. En plus d’une aventure haletante et riche, cette nouvelle extension propose de nombreuses choses, plafond de votre niveau réévalué, des nouveaux équipements, des raids et des assauts retravaillés, nouvelles cartes et modes compétitifs, de nouvelles capacités et j’en passe. L’an 2 du titre apporte également son lot de changements avec la possibilité d’accepter jusqu’à 16 contrats, un espace de stockage doublé pour votre coffre, un nouvel onglet quête pour éviter de toujours repasser par la tour … Si vous ne connaissez pas Destiny, c’est le moment de vous y lancer, pour les autres si l’on aurait pu vous déconseiller les deux premières extensions nous ne pouvons que vous encourager à vous procurer le roi des corrompus qui justifie allègrement son prix. Reste à espérer que Bungie et Activision nous permettent de continuer l’aventure suffisamment longtemps sans devoir repasser à la caisse.

Destiny_20151005010803