Test Battlefield V Qui veut la paix prépare la guerre

Les développeurs de chez Dice persistent et signent dans leur retour en arrière en optant cette fois-ci pour la seconde guerre mondiale avec Battlefield V. On retrouve une nouvelle fois une campagne solo scindée en plusieurs histoire, un mode multijoueur complet et un mode battle royale qui arrivera malheureusement plus tard.

Battlefield V est disponible depuis le 09 novembre 2018 sur PS4, Xbox One et PC toujours sous la houlette d’Electronic Arts. L’éditeur semble d’ailleurs tirer les leçons du passé puisque l’ensemble des contenus additionnels seront disponibles gratuitement pour l’ensemble de la communauté. Faut-il cependant dérouler le tapis rouge à ce nouveau Battlefield V ?

Qu’il est difficile de nos jours de se faire une place sur le podium des FPS tant la concurrence est redoutable notamment avec l’arrivée des nombreux Battle Royale. Plongeons tout d’abord dans la campagne solo qui se décompose en plusieurs récits de guerre comme le précédent opus. Toutes les histoires prennent place au cœur de la seconde guerre mondiale et s’intéressent à des pays (Norvège…), personnages… souvent oubliés de l’histoire. Les récits sont parfaitement mis en scène et souvent très touchants. On s’attache rapidement aux divers protagonistes et à leurs aventures, les environnements sont une fois de plus magnifiques et les scènes d’action explosives. Bref, l’aspect solo est une réelle réussite et une parfaite mise en bouche pour la partie multijoueur. Il faudra compter 7 à 8 heures pour boucler l’ensemble des scénarios proposés.

Comme nous l’évoquions précédemment le rendu graphique est tout bonnement exceptionnel dans ce Battlefield V. Les effets de lumière, grande spécialité de Dice sont splendides et l’immersion est totale. On prend plaisir à découvrir chaque recoin des niveaux et des maps en multi. On appréciera le souci du détail notamment sur la modélisation des soldats, des véhicules… La destruction est également de retour laissant une impression de suprématie grisante. Techniquement le jeu tient également la route avec des actions fluides et aucun ralentissement malgré de nombreux effets à l’écran.

Intéressons-nous maintenant à la partie multi de Battlefield V. Bonne nouvelle cette dernière s’adresse à tout le monde, si vous recherchez de longue partie avec des véhicules ou des parties courtes et intenses sur des cartes plus réduites. Il suffit de constituer votre escouade de 5 joueurs et partir au front. Le mode conquête grand classique de Battlefield est bien évidemment au rendez-vous mais vous pourrez également vous affronter en match à mort par équipe, domination et j’en passe. La coopération est indispensable pour mener votre équipe à la victoire puisque vous pourrez réanimer vos coéquipiers, approvisionner en munitions et plus encore.

Battlefield V ne révolutionnera pas le genre du FPS mais nous offre un épisode appréciable. On regrettera cependant l’arrivée tardive du mode battle royale qui risque de pénaliser le lancement du titre.

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *