Test Chimparty et Knowledge is Power Generations, deux jeux délirants pour votre réveillon

Mine de rien la gamme Playlink de Playstation ne cesse de s’étoffer avec l’arrivée de deux nouveaux titres en cette fin d’année 2018, j’ai nommé Chimparty et Knowledge is Power Generations. Petit rappel du concept, ce sont des jeux qui ne nécessitent aucune manette PS4 et qui peuvent se jouer à plusieurs par le biais d’un smartphone ou d’une tablette. Il s’agit majoritairement de party game amusant et convivial.

Chimparty, préparez-vous à faire des singeries

Dans la lignée d’un Mario Party, Chimparty permet à plusieurs joueurs de s’affronter dans un jeu de plateau composé de plusieurs mini-jeux. Vous pourrez donc jouer jusqu’à 4 joueurs et même jouer en solo si vous le souhaitez. Le jeu propose 18 mini-jeux vraiment très drôles dans l’ensemble grâce à des singes complètement loufoques et une direction artistique colorée qui fait clairement le job. Les chimpanzés sont déjantés et n’hésiteront pas à « lâcher les gaz » pour sauter plus haut ou plus loin si vous me comprenez bien.

On plonge directement dans l’univers de Chimparty dans lequel rien n’est laissé au hasard : étoile banane, coupe banane, de nombreux accessoires à débloquer pour votre personnage… Le jeu est vraiment complet et peut se tenir fièrement aux côtés des plus grands du genre.

Côté mini-jeux, Chimparty repose sur un gameplay très simpliste en raison des tablettes et des smartphones qui n’offrent pas un large éventail. Il suffira majoritairement de sauter, maintenir une touche pour gérer la puissance d’un lancer, appuyer au bon moment pour orienter la direction du singe… Les jeux sont donc simples et rapides à prendre en main.

Chimparty sera idéal pour quelques soirées entre amis et/ou en famille mais on en fera tout de même rapidement le tour.

Knowledge is Power : Generations

Dans un tout autre registre, Knowledge is Power : Generations mettra vos connaissances à rude épreuve et vous devrez utiliser votre smartphone pour buzzer et donner la bonne réponse. Nous vous avons parlé l’année dernière de son prédécesseur dont vous pouvez lire le test ici.

Ce nouvel opus repose exactement sur le même principe en y apportant son lot de nouveauté à commencer par les thématiques du jeu. En effet, les épreuves opposent les générations avec des questions autour des années 80, 90, 2000 et même 2010. De quoi provoquer un choc des générations dans votre salon. On retrouve les mêmes attaques que dans le précédent jeu comme geler les réponses, les masquer…

Alors à vos smartphones et tablettes pour vous frotter aux questions de la pop culture avec Knowledge is Power Generations.

Vous aimerez également